Une Terre d’élection

De l’élégant haut-plat du château, on domine la rivière…Alfred Tesseron

 Au nord, deux prestigieux voisins, Mouton et Lafite.
Les vignes de Pontet-Canet, situées dans la commune de Pauillac, couvrent 81 hectares. Soit une centaine de parcelles et près de 800 000 pieds de vigne qui regardent l’estuaire de la Gironde.

Le cœur du terroir de Pontet-Canet, le “Plateau”, une croupe de graves garonnaises de Günz, repose sur un socle calcaire. Ce sol maigre, bien drainé, est réputé pour convenir au caractère des grands Cabernet Sauvignon, cépage qui entre à plus de 60 % dans le grand vin.

Certaines parcelles au sommet de la butte ont été plantées à la fin des années 1940 ; ces vieilles vignes, implantées en profondeur, donnent les plus beaux raisins. Elles sont pléthore ; l’âge moyen du vignoble étant de 50 ans.

L’autre partie du vignoble se situe près de la “rivière”, non loin du village du Pouyalet. Une zone nettement plus calcaire ; sur certaines parcelles, le calcaire affleure, sur d’autres, l’argile remonte à la surface.

Ces terres plus fraîches et plus riches conviennent au Merlot et donnent des vins plus structurés et charnus. Afin de renouer avec le passé, quatre parcelles situées en bordure de la croupe ont été plantées en Petit Verdot, lequel apporte des arômes épicés au grand vin de Pontet‐Canet.

A Pontet-Canet, les sens humains sont davantage mis à contribution que les analyses.Michel Rolland

Au fil des années, la connaissance des terroirs du domaine est devenue plus précise, intime, substantielle. Cette compréhension des différentes identités a permis de gagner en précision dans le suivi des maturités au sein de chaque parcelle et micro-parcelle.

Lors des assemblages, les différentes identités parcellaires s’appréhendent verre en main. Toujours une même obsession : retrouver la pureté originelle du raisin dans le vin.