Jean-François de Pontet avait fait carrière à Versailles ; très en cour, il avait occupé la charge de Grand Ecuyer de Louis XV. Revenu en Guyenne, il devient Gouverneur du Médoc. En 1705, il achète quelques arpents de terre au nord du village de Pauillac pour créer un vignoble. Quelques années plus tard, il ajoute des parcelles au lieu-dit Canet. Comme c’était l’usage à l’époque, il associe son nom à celui de la terre médocaine pour donner son identité au domaine. Un siècle plus tard, le château Pontet-Canet prospère et entre dans la cour des grands en devenant Grand Cru Classé dans le célèbre classement de 1855 ordonné par l’Empereur Napoléon III.

En 1865, le domaine change de main pour la première fois en devenant la propriété d’Herman Cruse, négociant en vins. La famille Cruse conservera le domaine pendant 110 ans, jusqu’en 1975, année où il sera acheté par Guy Tesseron, négociant en cognac. En près de trois siècles, le Château Pontet-Canet n’aura connu que trois propriétaires, trois familles… Une singularité dans le Médoc.

Trois familles en trois siècles